Li-Chin Lin

Du 15 août au 15 octobre 2020, nous accueillerons Li-Chin Lin, auteure de roman graphique Taïwanaise.

Li-Chin est née en 1973 à Taïwan, dans une famille autochtone de l’île. Afin de comprendre l’histoire complexe de son île, elle étudie l’histoire lors de ses premières années d’études. Passionnée par les langues, elle apprend parallèlement l’espagnol et le français.

Puis elle choisit finalement d’être illustratrice et part étudier en France. Après des études de BD à Angoulême, puis en animation à la Poudrière de Valence, elle choisit de rester vivre en France.

Elle collabore rapidement avec les éditions ÇA ET LÀ et sort un premier roman graphique, Formose, qui revient sur la colonisation chinoise puis un second, Fudafudak, l’endroit qui scintille, qui explore la question de l’écologie, du tourisme et des luttes environnementales.

Au-delà de ses productions, Li-chin Lin s’attache à la promotion de la BD Taïwanaise et a créé un fanzine et un blog.

Lors de la résidence à Douarnenez, Li-Chin a pour projet de travailler sur une BD en construction. Ce nouveau projet porte sur les relations entre dictateurs et opprimés à travers l’histoire d’une vie brisée par la dictature, celle de Kikuko, fille d’un politicien et intellectuel exécuté par le régime chinois.

Li-Chin a également envie de profiter de son séjour à Douarnenez pour découvrir plus à fond la langue et la culture bretonne ainsi que de permettre aux bretons de découvrir la culture taïwanaise. Pour elle, les langues sont l’âme d’une culture.

Des échanges comme on les aime chez Rhizomes !