A Table !

Après la couture, la nourriture !!
Rhizomes enfile le tablier et concocte des installations propices à parler d’ailleurs et d’altérité ...

Nous imaginons une ballade gastronome et populaire, qui nous fasse à la fois rêver, ouvrir grand les yeux, papilles en alerte ...
Il nous emmène bien au-delà de ce que la cuisine nous laissait imaginer ... l’occasion de découvrir des patrimoines immatériels, tout en se faisant plaisir !
Le projet Diversité culinaire se construit tranquillement, sur trois années, et doit passer par plein d’étapes, y compris de création avec les scolaires, publics de centres sociaux et artistes ...

1. Exposition de travaux d’artistes ou auteurs qui travaillent sur les cuisines du monde soit en arts plastiques, vidéo, photographie, créations sonores ...
- Bruno Pilorget, d’Arradon, a été dessiner en Palestine pour l’ouvrage Salam Palestine. Il initie un projet de portraits de migrants dans leurs cuisines et les croque préparant une recette de leur choix
- Nedjma Berder, de Douarnenez, a photographié des habitants de Guinée-Bissau, présentant chacun ce qu’ils cultivent, chassent, pêchent, cueillent
- Aurélie Dupuy et Isabel Tardieu, de Brest, travaillent sur un montage sonore de bruits de cuisine et de bribes de phrases de cuisiniers et cuisinières du monde
- les réalisateurs Valérie Berteau et Philippe Witjes ont filmé pendant 52’ les préparatifs culinaires pour nourrir les pélerins d’un lieu sacré sikh, en Inde. A savoir 10 000 repas servis par jour, dans la plus grande sérénité ! Nous présentons en boucle un extrait de 11’, muet, du merveilleux film Himself he cooks
- la réalisatrice Valérie Malek nous a offert un extrait de son film itinéraires à l’iroise, où un mamie galloise vante les bienfaits du fish and chips, surprenant et alléchant !
- les réalisateurs formateurs de Regarde à vue, collectif audiovisuel, ont filmé des ateliers de cuisine palestinienne
Nous avons aussi sollicité les plasticiennes Babette Le Gac de Rennes, Mélanie Busnel d’Auray, Elia Lesourt de Liège, l’illustratrice Marianne Larvol de Douarnenez, la Bédéiste Lena Merhej de Beyrouth

2. A table ! Des installations qui remettent en scène les rituels, modes et coutumes autour du moment de passer à table. On peut réellement s’asseoir à table, découvrir les habitudes, par extension s’intéresser à la religion, aux fêtes, aux marchés et à leur économie, à l’écriture ou à la musique …
déjà réalisé : table du Maghreb, table de Laponie, Côte d’Ivoire
en projet : table de Corée du Sud, table du Japon

3. des panneaux pédagogiques axés sur des minorités autour du monde,
sous le prétexte de regarder comment elles mangent, on les fera découvrir aux scolaires par exemple, qui pourront continuer des travaux en lien avec ces peuples dans le cadre de leurs projets
- peuple Same / Berbère / Ouïghour / Kanak

4. des montages photos qui s’adaptent à toutes sortes de lieux
Nouvelle-Calédonie, Vietnam, Thaïlande, Madagascar
Des paravents qui relient photos et ustensiles : Inde, Japon ...

5 . des lectures de textes tous culinaires, gastronomiques, nous emmenant dans tous les registres : nouvelles drôles, extraits de grands auteurs, découvertes... une prestation peut être organisée en lien avec le Duo du Bas, duo de chanteuses qui travaille aussi sur le collectage et notamment de recettes du monde. Nous réunissons aussi quantité de livres autour de la cuisine, qui circuleront...

6. enfin, des ateliers culinaires ou dégustations, sous forme de buffet, pique-nique, viendront renforcer ces propositions et leur donner tout leur goût !